Je crache à la gueule de votre minuscule infini aux paupières cillées


Acryliques/huiles/bombes/marqueurs/pigments sur papier - 2004

Pour Furax.

Parfois si tu fermes les yeux, tu peux sentir l’attraction fatale de cet astre sombre.