Nous perdrons si nous sommes incapables de vouloir plus qu’un retour à une normalité misérable.

 

Dernièrement, j'ai peint cette fresque avec Abdoulaye Guissé (de la galerie Melentane - Kafountine - Sénégal) qui était de passage à Marseille.

Acryliques, pigments et bombes sur bois - 2m / 1m10

Exobus